septembre 1

Ténia du chien : causes, symptômes et traitement

1  Commentaire

  • Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Ténia du chien : causes, symptômes et traitement

Les chiens, surtout s’ils ont tendance à s’amuser à l’extérieur, peuvent être exposés à divers parasites. Certains sont inoffensifs et leur sont juste inconfortables. D’autres, par contre, peuvent nuire à leur santé. C’est notamment le cas de certaines espèces de vers (dont le ténia) qui peuvent infester les intestins de votre compagnon. Pour ne pas le mettre en danger, il est important de déceler rapidement la présence des parasites afin qu’ils puissent être traités au plus vite. Afin de vous aider, Pattouille vous livre toutes les informations relatives au ténia du chien.

Ténia du chien : mode de contamination et développement

Un chien peut être contaminé par le ténia en consommant de la viande crue contaminée ou par l’intermédiaire de puces porteuses du ver qui viennent se nicher dans son pelage. Les ténias font partie de la famille des vers plats. Il en existe 3 sortes qui peuvent se manifester chez le canidé, notamment :

  • Les échinocoques : qui sont inoffensifs pour les chiens
  • Le Dipylidium caninum : qui est le plus fréquent et le plus nocif pour l’animal
  • Les Taenias : qui s’apparentent au vers solitaire chez l’être humain et qui sont sans danger pour votre compagnon

Ici, il sera surtout question du Dipylidium caninum qui représente un véritable danger pour votre animal. Une fois qu’il s’est introduit dans l’organisme de votre chien, il commencera à se développer dans son intestin. Au fur et à mesure qu’il grandit, de petits segments se détacheront de son corps et se colleront aux selles de votre compagnon. Parfois, vous pourrez aussi voir ces petits parasites ramper autour de l’anus de votre animal. Au bout de quelques heures, ceux-ci se dessècheront et seront semblables à des grains de riz cru.

Ces petits segments ou anneaux sont remplis d’œufs de Dipylidium. Sous cette forme, ils sont inoffensifs. Toutefois, une fois qu’ils sont ingérés par des puces ou des poux, ces derniers deviennent des hôtes du parasite et peuvent le transmettre à travers leur piqûre.

Il est important de souligner que les vers plats du chien sont transmissibles à l’Homme. Si les Taenias et le Dipylidium ne représentent pas de danger, les échinocoques peuvent provoquer des maladies graves. Pour prévenir cette situation, Pattouille vous recommande de faire très attention aux petits nuisibles qui vivent dans la fourrure de votre chien.

Quels sont les symptômes d’une infection au Ténia chez le chien ?

symptômes ténia du chien
symptômes ténia du chien

Le Ténia se développe relativement vite dans le corps de votre chien. Vous serez ainsi en mesure de déceler les premiers signes rapidement. En général, les plus fréquents sont :

  • La présence d’anneau dans les selles ou sur les surfaces où l’animal a l’habitude de se coucher
  • Le traineau qui est un mouvement typique chez le chien lorsque les démangeaisons de son anus deviennent insupportables. Il se caractérise par un frottement des fesses de votre animal par terre alors qu’il se déplace.
  • Un léchage ou un mordillement exagéré de la zone anale pour les mêmes raisons

Les signes qui vont suivre sont beaucoup moins fréquents, voire très rares. Toutefois, ils peuvent tout de même se déclarer chez certains chiens porteurs du Dipylidium. Il s’agit notamment de :

  • Vomissements infestés d’anneaux ou contenant un ver entier
  • Diarrhées
  • Perte de poids de l’animal causé par le drainage de ses nutriments par le Ténia

Les symptômes cités peuvent également être des signes avant-coureurs d’autres pathologies. Pour en avoir le cœur et ne pas mettre inutilement votre animal en danger, il est toujours préférable de demander l’avis d’un vétérinaire. Celui-ci pourra ainsi pratiquer des examens sur votre compagnon pour en avoir le cœur net.

Pour réduire le coût des examens, tu peux si tu le souhaite être remboursé par une assurance pour chien dont voici un comparatif.

Comment traiter le Ténia chez les chiens ?

Même s’il n’a pas l’air malade, la présence de Ténia dans son organisme est très désagréable pour votre animal. Pour le soulager, il est donc important de le vermifuger. Généralement, ce type de traitement est disponible auprès de n’importe quel vétérinaire. Le vermifuge tuera rapidement le Ténia qui sera alors évacué dans les selles.

Étant donné que les œufs de Ténia sont aussi présents dans les puces, il est important de débarrasser votre chien de ces parasites. Vous pourrez alors recourir à un collier anti-puces ou à toute autre lotion prescrite par votre vétérinaire. Enfin, sachant que le Ténia du chien peut être transmis à l’Homme, Pattouille vous recommande de ne pas laisser votre animal vous lécher le visage. En effet, les risques de contamination par ce biais sont très importants.

Est-il possible de traiter le Ténia du chien naturellement ?

Si vous ne souhaitez pas exposer votre animal aux produits chimiques et aux substances artificielles, vous pouvez le vermifuger naturellement. En effet, il existe différents ingrédients et plantes qui peuvent aider votre chien à éliminer les vers efficacement.

                  L’absinthe

Cette plante s’avère être très efficace pour expulser les vers de votre chien et étaient déjà utilisés bien avant la création des vermifuges chimiques. Toutefois, bien qu’il soit efficace contre le Ténia, l’absinthe contient des huiles et des tanins qui peuvent être dangereux pour votre compagnon. Ces derniers risquent d’endommager son système nerveux s’il consomme de l’absinthe sur de longues périodes.

Pour ne pas attenter à la santé de votre animal, vous devez être très précis dans le dosage. Il ne faudra pas excéder un quart de cuillère à soupe d’absinthe sèche dans le repas de votre compagnon. Cela correspond à environ un gramme. Le traitement à l’absinthe ne doit également pas durer plus de 3 jours.  

                  L’ail

En plus d’être un excellent préventif, l’ail est également très efficace pour traiter les parasites intestinaux de votre chien. En revanche, il peut aussi devenir toxique si vous en abusez. C’est notamment le cas lorsque la quantité d’ail ingérée dépasse les 0,5 % du poids du chien.

Pour traiter les vers de votre compagnon, mettez l’équivalent d’1/5 de gousse d’ail dans son repas pendant 3 jours. À titre préventif, vous pouvez également le gratter et l’associer au fenouil pour aider votre chien à lutter contre les parasites. Cette démarche sera à réaliser deux à trois fois par an.

                  Les carottes

Les carottes sont d’excellents vermifuges pour votre animal. À la fois préventive et curative, c’est aussi un légume qui est très apprécié de l’animal. Pour vous en servir afin d’éradiquer le ténia ou de le prévenir, coupez une carotte cuite en morceaux et mélangez-la à la nourriture de votre animal. Si votre compagnon est réticent, vous pouvez également la mixer pour l’incorporer dans son repas. La carotte n’est pas nocive pour votre chien. Vous pouvez donc lui en donner régulièrement pour éviter les infections.

                  Les graines de courge

Les graines de courges sont l’une des pires ennemies des vers intestinaux et des Ténias. Pour cause, celles-ci contribuent à les affaiblir. Utilisées par les Amérindiens pour leurs multiples bienfaits, les graines de courge sont très efficaces contre les parasites intestinaux autant chez l’Homme que chez le chien. Ces dernières contiennent un acide aminé appelé cucurbitacine qui permet de paralyser et d’expulser les vers plus facilement. Cela en fait un très bon vermifuge naturel pour votre chien.

Pour que votre animal puisse en profiter, écrasez une cuillère à café de graine de courge (soit environ 5 graines) et incorporez la poudre ainsi obtenue à sa nourriture. Le traitement est à renouveler tous les jours pendant une semaine. Si vous ne disposez pas de graines, vous pouvez également utiliser de l’huile de pépin de courge ou de melon. De plus, ces derniers ne sont pas dangereux pour votre chien et contribuent à améliorer son hygiène intestinale.

                  Les clous de girofle

Les clous de girofle sont utilisés depuis l’antiquité pour traiter les parasites intestinaux. Il est efficace autant sur les humains que sur les chiens. Par contre, tout comme l’ail et l’absinthe, une consommation trop poussée de clous de girofle peut nuire à la santé de votre animal. Vous devez également éviter d’en donner à votre chienne si elle est en période de gestation. Cette épice pourrait stimuler son utérus et provoquer une fausse couche.

Pour traiter ou prévenir les vers chez votre chien, donnez-lui des clous de girofle pendant une semaine après chaque repas. Dans le cas d’un chien de grande taille, il faudra le faire toutes les deux semaines durant deux mois.

Attention ! Pattouille ne préconise pas ce traitement pour votre compagnon à cause de sa dangerosité. Pensez à en parler à votre vétérinaire d’abord pour éviter le risque.

                  La noix de coco

Lorsqu’elle est séchée, la noix de coco peut faire office de vermifuge naturel pour votre chien. Pour cela, il suffit de saupoudrer sa nourriture avec :

  • Une cuillère à café de poudre de coco pour les petits chiens
  • Deux cuillères à café pour les chiens de tailles moyennes
  • Une cuillère à soupe pour les grands chiens

Si vous ne disposez pas de poudre, vous pouvez également utiliser l’huile de noix de coco comme alternative. Bien qu’ils aient été efficaces sur certains chiens, les remèdes naturels peuvent ne pas suffire pour débarrasser votre animal des Ténias. D’ailleurs, ils peuvent aussi être potentiellement dangereux. En cas de doute, Pattouille vous recommande toujours de faire appel à un vétérinaire qui est un expert dans la santé de votre compagnon.

Articles dans la même catégorie

ténia du chien

Ténia du chien : causes, symptômes et traitement

Les chiens, surtout s’ils ont tendance à s’amuser à l’extérieur, peuvent être

Read More

Nous contacter

Ton prénom*
Ton adresse mail*
Ton message
0 of 350
%d blogueurs aiment cette page :