juillet 27

Soin Coussinet Chien – Comment Entretenir Le Coussinet du Chien | Pattouille

0  Commentaire

  • Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Soin Coussinet Chien – Comment Entretenir Le Coussinet du Chien | Pattouille

Les coussinets sont des parties importantes du corps d’un chien. Ils assurent sa mobilité et protègent les extrémités de ces phalanges contre le frottement du sol. C’est aussi l’une des parties les plus sensibles de l’anatomie de nos amis canins. Ainsi, les coussinets doivent être régulièrement entretenus pour prévenir les blessures et les infections. Si par malheur votre animal venait à se blesser à cet endroit, la plaie devra être traitée au plus vite. Afin que vous puissiez avoir les bons réflexes, Pattouille vous montre comment soigner et entretenir les coussinets de votre chien.

Les coussinets, à quoi ça sert ?

Les coussinets du chien sont l’équivalent de la plante des pieds pour les humains. C’est la seule partie de son corps qui est en contact quasi permanent avec le sol. Leurs rôles sont de protéger les extrémités des pattes et d’amortir les chocs lorsque le chien est en mouvement. Pour cela, ils se composent d’une couche de corne épaisse et d’une partie plus irriguée. La corne s’adapte au mode de vie du chien : plus il marche, plus elle se développera.

Cependant, même s’ils semblent très résistants, les coussinets sont des organes fragiles. Lorsqu’ils sont agressés, ils font souffrir le chien qui peut avoir des difficultés à se mouvoir. Certains signes ne trompent pas, et nous allons vous les indiquer afin que vous puissiez prendre rapidement votre compagnon en charge et éviter les complications.

Quels sont les risques pour les coussinets de mon chien ?

Les coussinets de votre chien sont sensibles à différents facteurs externes, notamment les blessures et les maladies. Suivant notre expérience, voici ce qui pourrait entraîner des lésions aux coussinets de votre animal.

Les variations de température

Les coussinets plantaires de votre chien peuvent présenter des fissures, des crevasses et des inflammations à cause de températures trop basses ou trop élevées. En été, ils sont exposés à la chaleur du bitume (qui peut excéder les 50 °C en période de canicule) ou du sable. En hiver, ils doivent faire face au gel, à la neige et au sel de déneigement.

Lors de contact prolongé avec ce genre de surface, les coussinets subissent des brûlures, des engelures ou des irritations et deviennent tout roses et douloureux.

L’environnement

Au cours de balades en forêt, dans un jardin ou tout autre espace vert, votre chien peut être victime d’échardes ou d’épillets. Ces petits corps peuvent s’immiscer dans leurs coussinets et provoquer des infections s’ils ne sont pas rapidement retirés. Au premier coup d’œil, vous ne serez sûrement pas en mesure de déceler d’éléments étrangers dans les pattes de votre animal. Toutefois, si votre chien boite, hésite à poser une de ses pattes sur le sol ou commence à se lécher excessivement les coussinets, Pattouille vous conseille de consulter un vétérinaire au plus vite.

En effet, une action rapide vous évitera de débourser des sommes folles ou de risquer la vie de votre compagnon. SI une infection se déclare, votre chien risque de se retrouver avec une patte boursouflée et de la fièvre. Dans le pire des cas, il pourrait même avoir à subir une opération.

Les objets tranchants

En jouant, votre chien pourrait marcher sur des objets tranchants tels que des débris de verre, le tranchant d’une pierre ou un coquillage par inadvertance. En conséquence, il peut s’écorcher un coussinet et se retrouver avec la patte en sang.

Patouille vous recommande d’être très vigilant, car les coupures au niveau des coussinets peuvent provoquer des maladies si elles ne sont pas correctement soignées. Les pathologies peuvent être d’origine infectieuse (maladie de Carré ou hyperkératose) ou parasitaire (ulcères chez les chiens souffrant de leishmaniose). Il peut aussi s’agir de maladies auto-immunes telles que le pemphigus foliacé, le lupus cutané ou même de tumeurs affectant les zones du coussinet.

Les activités prolongées

Si votre chien participe à des compétitions sportives ou si ses pattes sont constamment en frottement avec une surface rugueuse sur de longues périodes, la corne de ses coussinets sera fortement sollicitée. Au bout d’un certain temps, elles vont s’amincir et peuvent même se décoller. Ce phénomène est appelé l’abrasion du coussinet. La partie fragile sera alors exposée et rendra votre compagnon plus sensible aux irrégularités du sol.

Mon chien a les coussinets rouges : qu’est-ce que ça signifie ?

Si votre compagnon perd ses poils, présente des érosions et des rougeurs au niveau de ses coussinets et lèche frénétiquement ses pattes, il est sûrement atteint de pododermatite.

La pododermatite, qu’est-ce que c’est ?

La pododermatite est une pathologie canine qui s’attaque aux coussinets, mais également aux doigts, aux espaces entre les doigts ainsi qu’aux griffes. En plus des symptômes cités ci-dessus, des nodules, des fistules et des ulcères peuvent apparaître si les lésions sont profondes, ce qui aura pour conséquence de faire boiter le chien. De plus, la douleur et l’inconfort pousseront ce dernier à lécher la zone infectée, ce qui peut entraîner des complications.

Quelles sont les causes d’une pododermatite ?

Les causes de la pododermatite chez le chien sont diverses : traumatismes, corps étrangers, bactéries, parasites, champignons ainsi que des troubles comportementaux. D’après ce que nous avons constaté, certaines races de chien y sont plus enclines que d’autres, notamment le Berger allemand, le Boxer, le Bulldog anglais, le Golden Retriever, le Labrador Retriever ou encore le Teckel.

Les principaux facteurs de pododermatite chez votre chien se trouvent dans l’environnement où il évolue. Cela peut être des allergies (au pollen, aux acariens, à des aliments, à des piqûres de puce…), des irritations résultant d’une friction intense avec un sol brûlant ou gelé ou des épillets qui se seraient incrustés dans le coussinet. La pododermatite peut aussi être le signe avant-coureur d’une tumeur ou d’une autre maladie.

Comment soigne-t-on la pododermatite chez le chien ?

Le traitement adapté à une pododermatite chez un chien devra s’appuyer sur une série d’examens. Ainsi, si votre chien présente des symptômes de cette maladie, Pattouille vous recommande vivement d’emmener votre compagnon chez le vétérinaire.

Comment entretenir les coussinets de son chien ?

Pour éviter des souffrances à votre animal et vous prémunir de lourds frais vétérinaires, Pattouille vous donne quelques conseils pour bien prendre soin des coussinets de votre chien.

Les bonnes pratiques

Protéger naturellement les coussinets de votre chien implique une certaine routine  à adopter. Dans un premier temps, évitez au maximum les endroits à risque, c’est-à-dire ceux où votre compagnon serait susceptible de marcher sur des épines ou autres débris végétaux. Si vous revenez d’une longue promenade ou que vous possédez un jardin, vérifiez que les pattes de votre animal ne contiennent aucun corps étranger. Si vous ne voulez pas prendre de risque, vous pouvez les rincer  à l’eau claire pour retirer la boue et de potentiels intrus. Veillez également à couper les poils entre ses coussinets s’ils deviennent trop longs. Ces derniers pourraient le gêner lorsqu’il marche.

En cas d’abrasion, privilégiez les surfaces meubles pour votre chien.  Ainsi, la corne pourra se reconstituer progressivement.

Les bons produits

Pour renforcer la protection des coussinets de votre chien, Patouille vous conseille d’utiliser certains produits comme :

  • Une lotion tannante : pour renforcer la corne des coussinets et la protéger contre l’usure.
  • Une crème hydratante : qui sera appliquée en massage pour les protéger contre les surfaces brûlantes et la déshydratation durant l’été. Lorsqu’ils sont correctement hydratés, les coussinets sont moins sujets aux craquelures.
  • Des lingettes nettoyantes : pour retirer le sel de déneigement, les sels d’eau de mer et toutes autres substances agressives.
  • Une cire protectrice : pour les protéger du froid et de la neige et prévenir les engelures. De plus, la cire protectrice agit comme un antidérapant et améliore l’équilibre de votre chien sur les surfaces glissantes comme le verglas.
  • Des bottines de protection : permettent de protéger les pattes de votre chien contre les surfaces dangereuses. Elles agissent autant pour garder les coussinets sains que pour recouvrir un coussinet en cours de cicatrisation.

Tous ses produits sont disponibles auprès de boutiques spécialisées. Toutefois, si vous avez des doutes, prenez conseil auprès du vendeur ou consultez d’abord un vétérinaire avant d’effectuer vos achats.

Comment soigner un coussinet blessé ?

Si par malheur votre chien s’écorchait un coussinet, commencez par constater la profondeur de la plaie. Si elle est importante, nous vous recommandons d’aller chez le vétérinaire sans plus attendre. Sinon, vous pouvez la traiter par vous-même.

Dans la mesure du possible, vous devez donner les premiers soins à votre animal. Pour cela, rincer la plaie à l’eau claire ou avec un sérum physiologique pour la désinfecter. Vous pouvez également recourir à un produit désinfectant que vous aurez préalablement acheté. Il vous suffira de l’appliquer à l’aide d’une compresse sur la blessure. Nous vous conseillons de ne pas utiliser de coton, car les fibres risquent d’y rester accrochées. N’utilisez jamais d’alcool pour soigner une écorchure, car celle-ci pourrait causer inutilement des souffrances à l’animal et augmenter les saignements.

Si l’entaille est peu profonde, recouvrez la compresse avec un pansement que vous laisserez là durant une heure. Les coussinets cicatrisent généralement très rapidement. Pour atténuer la douleur et accélérer le processus de guérison, vous pouvez aussi appliquer une crème cicatrisante. Si la blessure saigne encore au moment de changer de pansement, faites appel à un spécialiste. Il se peut que votre chien ait besoin de points de suture.

La santé de votre chien ne doit pas être prise à la légère. Pour lui garantir une longue vie saine, n’hésitez pas à l’emmener chez le vétérinaire lorsqu’il présente des symptômes anormaux.

Articles dans la même catégorie

Soin Coussinet Chien – Comment Entretenir Le Coussinet du Chien | Pattouille

Les coussinets sont des parties importantes du corps d’un chien. Ils assurent

Read More

Nous contacter

Ton prénom*
Ton adresse mail*
Ton message
0 of 350
%d blogueurs aiment cette page :